News

Franck Chappard remporte son 2e titre de Champion de France OK

Publié le 10/07/19 à 09:52

Couronné l'an dernier à Anneville, Franck Chappard remettait cette année son titre en jeu face à une concurrence beaucoup plus relevée. La FFSA a en effet eu la bonne idée d'organiser le Championnat de France OK 2019 sur deux épreuves, précédant à chaque fois de deux semaines les deux compétitions du Championnat d'Europe FIA Karting se déroulant en France, à Angerville puis au Mans. La fréquentation a connu une progression spectaculaire avec la présence des pilotes et des teams internationaux les plus réputés.

 

KSP_001_3879.JPG 

« Nous avons eu la chance de pouvoir préparer les deux manches françaises du Championnat d'Europe OK dans d'excellentes conditions », expliquait le pilote Kartland. « Le règlement français est désormais identique à celui de la CIK-FIA et nous avons pu ainsi utiliser les mêmes pneus LeCont. C'est une excellente idée de la part de la FFSA. Cela dit, ce n'était pas gagné d'avance pour moi face aux ténors de la catégorie ! »

 

La première épreuve, disputée à Angerville en avril, n'a pas comblé toutes les attentes du pilote VDK Racing au volant de son Redspeed/IAME. Après un bon 5e temps au chrono, face à une cinquantaine de participants, Franck se retrouvait 12e à l'issue des manches. Il redressait cependant la situation lors des phases finales et revenait en 6e place.

 

KSP_001_3613.JPG 

Début juillet au Mans, la température dépassait les 30° pour le rendez-vous décisif. Avec son n°1, Franck démarrait à nouveau en 5e position des chronos. Il affichait une forte détermination dans les manches qualificatives et remontait samedi soir au 3e rang. Il poursuivait son effort en préfinale en terminant 3e, mais il pointait derrière son principal adversaire au Championnat, l'Espagnol Genis Civico. La situation était simple : il lui fallait reprendre l'avantage en finale sous peine de manquer le titre. Franck s'élançait donc avec une double motivation pour les 22 tours de la dernière course.

 

Il s'emparait de la 2e place dès le départ et s'évertuait avec succès à suivre le rythme du leader, Gabriele Mini', imbattable pendant les phases finales. Il devait en même temps surveiller ses arrières. Son rival perdait du terrain, mais son équipier Sami Meguetounif remontait en 3e position suivi par des pilotes très rapides comme Dino Beganovic (SWE) et Dilano Vant'Hoff (NLD). Franck faisait mieux que résister puisqu'il franchissait la ligne d'arrivée en 2e position, 5 dixièmes devant Meguetounif.

 

KSP_001_3743.JPG 

« Je suis ravi d'avoir pu conserver mon titre ! Cette année, le niveau de la compétition était vraiment très élevé, on était proche de celui d'un Championnat d'Europe. Il y avait de nombreux pilotes étrangers et près d'une dizaine de Français. C'était une très belle compétition. J'ai dû me battre du début à la fin des courses et c'est une grande satisfaction d'avoir réussi à m'imposer dans ces conditions pour la 2e année consécutive. Je compte bien poursuivre sur ma lancée lors de la dernière de l'Europe dans moins de deux semaines ».

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP